Controle technique
Publié le - 1231 hits -

Contrôle technique moto : ça coince !

Suite aux chiffres élevés des accidents mortels sur la route, la loi relative à un renforcement de la sécurité routière sera mise en application dès le mois d’octobre, elle prévoit qu’avant la vente de véhicules moteurs à deux roues, il est désormais obligatoire d’établir un controle technique. Cette annonce trouble les motards qui décident de s’exprimer les 16 et 17 avril. En plus des contrôles soutenus pour combattre les attitudes risquées, le gouvernement est plus que déterminé à garder des mesures de protection pour les utilisateurs de la route, principalement les plus vulnérables. Entre autres, les motards. Le CISR rapporte. Le caractère très grave des accidents en deux-roues est trop souvent lié à l’insuffisance de la protection. Pourtant, ils n’ont fait l’objet que d’une seule mesure spécifique de protection corporelle, adoptée en 1973 : le port du casque.

A terme de deux ans

Il recommande subséquemment l’impératif du port des gants validés, une discipline personnelle pour manœuvrer les motos robustes avec de puissants moteurs et l’établissement d’une expertise technique pour la cession de véhicules moteurs à deux roues. Pour plus de sécurité sur les véhicules d’occasion et afin de mieux protéger l’acheteur, une précaution tout à fait indispensable sera mis en application et nécessiterait une entrée en vigueur à terme de deux ans. Phénomène déjà très habituel, les premiers concernés, dont les motards, sont le plus souvent ce sont qui y sont fortement défavorables. Ils maintiennent que ce projet de loi n’aura aucun effet positif sur la prétendue sécurité routière. Dans l’exaspération, ils témoignent que seulement pour 0.7% des cas d’incidents sont liés aux mauvais états du véhicule ; sinon aucun autre lien direct. De leur point de vue, le contrôle ne sera d’aucune aide concrète pour l’acheteur étant donné que la grande multitude des défauts sont dissimulés dans le domaine mécanique et de ce fait requièrent une expertise plus approfondie. Dans la peur de l’exigence de prochain entretien technique régulier, ils manifestent les 16 et 17 avril qui viennent.

Vous souhaitez discuter, soumettez votre avis sur cette page.

Les publications similaires de "Blog"

  1. 30 Mars 2018Des prestations clé en main chez un mandataire automobile basé à Écommoy561 hits
  2. 22 Juin 2017Des véhicules utilitaires neufs à petits prix chez Glinche Automobiles1077 hits